1 mars 2012

Tous en scène !

A la veille des vacances d'hiver, tandis que les 6e s'illustraient dans des activités sportives, que les 4e petit-déjeunaient Anglais en jouant les serveurs et les clients, puis parsemaient les vitres du collège de post-it à l'effigie de Dark Vador ou d'Homer Simpson, et que les 3e revenaient, des souvenirs plein la tête, de leur voyage à Berlin, les 5e investirent la scène d'un théâtre imaginaire, le temps de s'initier à cet art qui, selon Molière, "n'est fait que pour être vu".




Si certains connaissaient déjà les rudiments du théâtre, car ils appartiennent au club du collège (organisé chaque vendredi entre midi et deux), d'autres y apprirent l'art de la diction, l'importance de la gestuelle et la nécessité de prendre possession de l'espace de la scène, afin de donner à voir, donner à comprendre et donner à ressentir.
Se jeter dans le bain ne fut pas chose aisée, mais la bonne volonté et la bonne humeur de nos apprentis comédiens leur permirent de se lancer dans des improvisations sur des thèmes aussi variés qu'une attaque de pirates, le naufrage du Titanic ou le premier jour des soldes !


Quand les 5e2 revisitent "Pirates des Caraïbes"...
... puis "Titanic"...

... On s'entraide pour éviter la noyade...

... mais on s'étripe le jour des soldes !
Pendant ce temps, les 5e1 prennent la pose...

... et tentent de la garder, malgré les crampes...

... et les fous rires...

... dans ces cas-là, mieux vaut être allongé !

Puis vient le moment de travailler en binôme...

... d'imaginer des gestes à reproduire ou à compléter...

Certains tapent des mains...

... d'autres battent des pieds...

Certains jouent la violence...

... d'autres jouent tout simplement...

... l'essentiel est d'être coordonnés...

Ensuite, place à l'exercice collectif : le tableau.

Et les 5e1 de se croire à la plage...

On bronze, on fait du cerf-volant, on joue à la console...

Puis, comme les 5e2, nous voilà à bord du Titanic...

... des scènes de sauvetage...

... des scènes d'amour (Rose et Jack)...

... et, pour finir, des scènes tragiques...


Enfin arrive l'ultime étape : l'improvisation à partir d'un sujet donné.
Pour les filles : "Dispute en voiture à cause d'un GPS détraqué"


"Un défilé de mode raté"

"Grève au journal de 13h"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.